Bannière
- J’ai découvert une anomalie, juste après l’achat de ma voiture d’occasion. Ai-je un recours ? PDF Imprimer Envoyer
Questions pratiques

Si vous êtes confronté à un vice caché, vous devez exigez le paiement des réparations. En cas de refus de la part du vendeur (particulier ou professionnel), une expertise s’impose. Puis, prenez contact avec la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) pour poursuivre un professionnel, et le tribunal d’instance contre un particulier. Si une « tromperie sur les qualités substantielles » de l’automobile est mise en évidence (compteur kilométrique trafiqué par exemple), vous pouvez renégocier le prix ou faire annuler la vente.